Aller au contenu principal

Interview : Les stagiaires témoignent de leur engagement pour les métiers des services aux personnes

- 23 jan 2020

Dans le cadre de son programme de formation qualifiant, ouvert aux personnes en recherche d’un emploi, la Région Normandie, propose une centaine de places sur l’arrondissement de Rouen pour se qualifier au métier d’assistant(e)s de vie aux familles.

Infos pratiques

  • Asiyah, Souad, Zahira, Philippe et Priscillia, stagiaires en formation Assistant(e) de Vie aux Familles, chez Média Formation à Rouen et à la MFR de Tôtes, ont accepté de nous livrer leurs témoignages sur leurs motivations à intégrer un emploi dans les métiers du service aux personnes.
service personne

Pourriez-vous nous en dire plus sur les raisons qui ont motivé votre reconversion professionnelle ?

Asiyah témoigne avec enthousiasme, « Je me suis occupée d’un membre de ma famille et j’ai confirmé mon orientation professionnelle par des périodes chez des employeurs »

En quoi les métiers des services aux personnes correspondent à vos aspirations ?

« J’attache une grande importance à la relation d’aide et j’aime installer des liens de confiance avec les personnes. » précise Priscillia.

 « Je pense pouvoir apporter de l’aide, une compagnie, des nouvelles du monde extérieur, un contact humain pour les personnes qui sont souvent isolées, ou qui n’ont pas de famille. » poursuit Souad.

Les témoignages s’enchaînent manifestant un choix délibéré de s’engager dans les métiers des services aux personnes. 

Zahira complète : « Je pense aussi aux personnes en situation de handicap souvent seules et le rôle des aides à domicile c’est aussi de leur permettre de sortir de chez elles afin qu’elles vivent autre chose. » 

« J’ai choisi un métier où la solidarité et le partage sont présents. Je me vois aider les personnes qui sont dans le besoin tout en apportant de la chaleur humaine et du respect. Je trouve cela très valorisant » indique Philippe, avec conviction.
 

En quoi la formation professionnelle vous semble-t-elle importante pour accéder au métier ?

Les stagiaires sont unanimes, la formation professionnelle leur apparaît comme un préalable nécessaire à l’emploi : 
« Je sais que ce qui me semble naturel pour aider une personne à domicile n’est pas nécessairement professionnel. » précise Philippe

Zahira atteste : « J’ai besoin de me qualifier pour disposer de compétences solides et  faire ce travail en sécurité pour moi mais aussi pour le bénéficiaire. » 

« En formation j’apprends les gestes techniques adaptés et les formatrices, toutes issues de la profession, m’aident à identifier et acquérir les bases de relations bienveillantes avec les bénéficiaires. » conclut Pricillia.

Comment envisagez-vous votre emploi dans l’avenir ?

La formation permet d’exercer son métier, au domicile des particuliers ou dans un EHPAD (Etablissement Hospitalier Pour les Personnes Agées Dépendantes). 

Pour Souad le choix est clair : « J’ai choisi de travailler au domicile des personnes car je me sens utile et je peux installer des liens de confiance et de proximité avec tous ceux que j’aide. Mes activités au domicile sont très variées et chaque intervention est différente, je m’organise tout en associant la personne à ce que je fais pour l’accompagner dans sa vie quotidienne J’aimerais également leur donner le sourire, la joie de vivre les aider à se sentir utiles. »