Aller au contenu principal

DIEPPE : LE BÂTIMENT RECRUTE - MÉTIERS DU GROS ET SECOND ŒUVRE

Formation - 19 juil 2021

Renseignez-vous, il reste encore des places !

Sur les 2 dernières sessions 2020 et 2021 : 100% de réussite à l’examen 70 % d’insertion à l’emploi à 6 mois pour la session 2020

Infos pratiques
  • Dates : du 02 septembre 2021 au 24 juin 2022

Restauration et Hébergement possible sur le site CFA de Dieppe

Pour postuler, contactez –nous :

BÂTIMENT

Plusieurs parcours vous sont proposés

BÄTIMENT
  • DES CAP :

MAÇON, CARRELEUR-MOSAÏSTE, PEINTRE APPLICATEUR DE REVETÊMENTS, CHARPENTIER BOIS, COUVREUR, MONTEURS EN INSTALLATIONS SANITAIRES, MONTEUR EN INSTALLATIONS THERMIQUES, MENUISIER FABRICANT, MENUISIER INSTALLATEUR.

UNE MENTION COMPLEMENTAIRE : PLAQUISTE

LE SECTEUR D’ACTIVITE

La construction ou la rénovation d’un bâtiment implique la participation de nombreux artisans professionnels. Ils sont reliés soit au gros œuvre, soit au second œuvre.

En ce qui concerne le gros œuvre, on répertorie les maçons, les couvreurs, les charpentiers, les menuisiers.

En ce qui concerne le second œuvre, on trouve les plombiers, les carreleurs, les plaquistes, les chauffagistes, etc.

BÄTIMENT

 

DÉBOUCHÉS / MÉTIERS VISÉS

Les travaux de gros œuvre : Entre les fondations et le sol du rez-de-chaussée se trouve le soubassement, véritable assise de la construction, sur lequel prennent appui les murs d’élévation en pierre naturelle, en bois, en brique, en parpaing, ou encore en béton cellulaire. Une autre étape essentielle du travail de gros œuvre est celle de la charpente (fermette ou charpente traditionnelle). Son rôle est de solidifier l’ensemble de la construction, et d’accueillir la toiture. Cette dernière sert à étanchéifier le bâtiment, avec les menuiseries extérieures : portes, fenêtres, huisseries, encadrements, etc.

Le second œuvre intervient sur la partie habitable et décorative du lieu. Ce sont les aménagements intérieurs qui démarrent par l’isolation acoustique et thermique, afin d’obtenir un confort de vie et de réduire les déperditions énergétiques. Le second œuvre passe ensuite par la pose du revêtement intérieur (PVC, bois, pierre, crépi, etc.), puis des cloisons intérieures qui délimitent les pièces de l’habitation. Il existe différentes modèles de cloisons : pleines, vitrées, à claire-voie, en panneaux de bois, en briques, en plâtre, ou encore en blocs de béton. La pose des menuiseries intérieures, des escaliers, ainsi que les équipements de plomberie font également partie du second œuvre, ainsi que les travaux de finition (peinture, revêtements muraux et de sol).

MODALITÉS DE LA FORMATION

Objectifs :

  • Validation CAP ou mention complémentaire (plaquiste) et donc acquisition des compétences et connaissances inhérentes
  • Acquisition de compétences et de connaissances complémentaires au métier choisi (chantiers pédagogiques)
  • Acquisition de compétences numériques liées au métier (BIM et autres)
  • Sensibilisation aux économies d’énergie dans le domaine du bâtiment et connaissance des réglementations thermiques.
  • Passage habilitations (sécurité, échafaudage, SST etc.)
  • Insertion directe à l’emploi
  • Création d’entreprise

Durée :

  • Formation à temps plein
  • 846 h en centre (alternance entre FORJECNOR 2000 DIEPPE et le CFA BTP)
  • 490h en en entreprise

Ces formations sont financées par la Région et le Fonds Social Européens