Aller au contenu principal

Valider ses acquis de l'expérience

 

Les financements

Le dispositif de Validation des Acquis de l'Expérience peut être payant. Son coût est variable selon les certifications visées et les organismes certificateurs ou valideurs concernés.

Le coût de la VAE comprend les frais liés :

  • Frais de validation
  • Frais d’inscription
  • Aide aux choix des certifications
  • Accompagnement méthodologique
  • Entretien avec jury
  • et votre rémunération éventuelle.

Des possibilités de prise en charge financière totale ou partielle existent, elles diffèrent en fonction de votre statut (salarié, actif non salarié, demandeur d'emploi) et du cadre dans lequel s'inscrit la démarche de VAE. Les organismes qui participent aux dépenses de la formation professionnelle continue, comme l'Etat, les Conseil Régionaux, Pôle Emploi, les OPCO (Opérateur de Compétences) peuvent intervenir, les entreprises peuvent l'intégrer dans le cadre du plan de  développement des compétences. Si la démarche relève de votre initiative, les actions d’accompagnement à la VAE sont éligibles au CPF. Vous pouvez aussi financer votre démarche VAE à titre individuel.

A savoir ! Vous avez également droit à un congé pour VAE (CVAE) d’une durée de 24 heures, consécutives ou non. Si votre niveau de qualification est inférieur au niveau 4 (niveau bac) ou si votre emploi est menacé par les évolutions technologiques ou économiques, la durée de votre congé pour VAE peut être augmentée par un accord collectif de travail. Ce congé vous permet de vous absenter sur votre temps de travail, soit pour participer aux épreuves de validation, soit pour bénéficier d’un accompagnement à la préparation de votre validation. Aucune condition d’ancienneté n’est requise que vous soyez en CDD ou en CDI.